AG l'oeuvre de Jules Romains

Agenda : le 14-06-2019

Né à la Chapuze, commune de St Julien-Chapteuil, l’académicien Jules Romains (1885-1972) a profondément marqué le département de la Haute-Loire, tout en accédant à une dimension littéraire universelle. Son œuvre tout entière a témoigné d’une circulation incessante entre deux univers : une célébration du Velay, des hommes et de leurs traditions, mais aussi le déploiement d’une pensée européenne de conception unanimiste. Knock, Les Copains, Les Hommes de Bonne Volonté, mais aussi la Vie Unanime et Cromedeyre le Vieil, appartiennent aux meilleures pages de la littérature française du vingtième siècle.
Maintenir la présence de Jules Romains dans la conscience des hommes et des femmes d’aujourd’hui, et dans celle des générations futures, est devenu une nécessité patrimoniale. Elle est d’autant plus urgente que les repères générationnels se transforment, et que l’engouement suscité par l’écrivain de son vivant tend à s’effacer. Or, le musée qui lui est consacré chez nous, place St Robert, n’était plus adapté à notre temps : problème d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, et témoin d’une conception obsolète de la restitution des objets, du mobilier et du monde passé de l’auteur. Ajoutons que le bâtiment ayant contenu ce musée accueille depuis peu les bureaux de la communauté de communes Meyzenc-Loire-Meygal, ce qui a entraîné, de facto, un déménagement temporaire.
Il importe donc, pour tous ceux qui veulent perpétuer l’œuvre de Jules Romains, de concevoir un nouveau musée, attractif, riche et fidèle, suscitant la curiosité et l’interrogation.
 D’ores et déjà, des pistes sont ouvertes pour la conception d’un espace interactif qui lui serait consacré à St Julien-Chapteuil : il pourrait associer, dans une formule qui reste à inventer, les formes modernes de l’image numérique à des aspects plus conventionnels de la conservation patrimoniale. La commune, à cet effet, a acquis récemment un bâtiment avec pour projet de créer un espace culturel avec médiathèque, auditorium, école de musique... et musée Jules Romains.
Mais à elle seule, la commune de St Julien-Chapteuil ne peut pas tout. Propriétaire du musée, il lui appartient d’affirmer un cadre budgétaire, de fournir un local et d’assurer le fonctionnement futur.
Toutefois, elle est ouverte aux propositions qui lui seront faites pour l’élaboration de la nouvelle formule qu’elle appelle de ses vœux. C’est pourquoi elle suscite toutes les bonnes volontés qui voudraient bien se manifester, membres d’université, associations culturelles, élus, ou simples lecteurs de l’œuvre de Jules Romains, à participer, dans la mesure de leurs disponibilités, à cette opération.
 
Or, une structure associative existait déjà en ce sens : il s’agit de « L’œuvre du musée Jules Romains », association créée en décembre 1975, dont le président était le regretté Henri Dubois, et qui avait pour objet de gérer le musée tout en participant à la diffusion de l’œuvre de l’écrivain. Cette association, aujourd’hui obsolète comportait des membres représentatifs de trois collectivités : la municipalité de St Julien-Chapteuil, l’Université de St Étienne et la société des Amis de Jules Romains. Il s’agirait donc aujourd’hui de la réactualiser, de manière à lui donner une assise légitime dans la rénovation et la modernisation du musée.
C’est pourquoi nous vous convions à une assemblée générale pour le lancement d’une nouvelle association, le vendredi 14 juin 2019 à 20h30 à St Julien Chapteuil, salle de cinéma en mairie.
A cette occasion, les personnes présentes seront amenées à faire des propositions qui pourraient entrer dans le cadre de ce projet, à redéfinir les statuts de l’association et repréciser son objet, à constituer un conseil d’administration (avec un bureau et président). Une publication sera faite comme il se doit au Journal Officiel.
Votre présence, bien entendu, sera très appréciée compte tenu de l’intérêt que vous portez à la promotion de l’œuvre de Jules Romains.
Dans l’attente de l’assemblée générale, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur à l’expression de nos sentiments les meilleurs.
 
                                                                                                              Le Maire,
 
                                                                                                              André FERRET

Publié le